Les chaises musicales

Publié le par Marie

Les chaises musicales

source illu : on clique dessus

Chez nous les nuits sont toujours chaotiques mais beaucoup mieux qu'il y a quelques mois ou nous étions à des réveils toutes les heures voir toutes les demi heures.

Aujourd’hui nous sommes à seulement 3 à 4 réveils oui mais... nos nuits ressemblent à des parties de chaises musicales.

Je m'explique.

Alors pour commencer sauf gros coup de barre de lilsis c'est obligatoirement papa qui s'occupe du coucher. Je peux partir sans problème plusieurs jours sans que cela pose problème mais si monsieur veut se faire une soirée entre potes c'est l'enfer, ils sont paniqués par l'idée que papa ne revienne pas. C'est à la fois vexant et rassurant car au moins je part sereine. Pour vous donner un exemple lors du pot de départ de son patron j'ai réussi à endormir Lilsis mais impossible pour elle de partir en sommeil profond, elle s'est réveillé plusieurs fois demandant papa et pour Minidou il luttait alors que ses yeux se fermaient tout seul en demandant papa en disant que son papa avait disparu. bref non seulement je galérais mais j'avais le cœur en miettes.

Mais bon ça c'est des cas exceptionnels, parlons du quotidien.

cette nuit par exemple.

Deux bébés qui n'ont pas du tout envie d'aller se coucher, Lilsis en crise et Minidou calme mais qui veut rester avec maman au canapé.

Temps calme donc pour Minidou pendant que Maxi endort tant bien que mal Lilsis au bras et arrive péniblement à la poser dans son lit après plusieurs échecs. Minidou étant resté au calme pas trop de soucis pour el poser dans son lit et les papouilles habituelles, ce fut assez rapide.

23h Lilsis se réveille et veut son père, il la rendors en 5 min mais vu que la nuit il n'arrive pas à la pauser dans son lit il me la passe sur le canapé où elle a son cocon de prêt (notre canapé est un clic clac cassé en position ouvert). Je commence donc ma nuit au canapé avec lilsis. 1h du mat celle ci se réveille et ne veut que son père. Je le réveille donc il va se recoucher avec sa fille (qui n'ayant besoin que de sa présence se rendort en 3 sec) et moi je continue ma nuit dans notre lit. 3h C'est donc au tour de Minidou de se réveiller et de demander son père, quand je viens j'ai droit à un beau "NON", je quitte donc mon lit pour retourner au canapé avec Lilsis et Maxi s'endort à côté de Minidou. 5h30 Lilsis se réveille de nouveau et veut son père (dans ses moments elle hurle si je la touche) je réveille donc Maxi qui fini au canapé avec elle et moi je retrouve mon lit. 6h55 Minidou se réveille, demande son père et de flemme je lui sors un "papa est au canapé va le rejoindre" de toute façon dans 5 min le réveil allait sonner.

Alors serte ce n'est aps toutes le nuits comme cela et parfois Lilsis ne demande pas son père et se contente d'une caresse sur le dos ou de changer de position mais quand même c'est la majorité des nuits.

J'en entant déjà dire qu'il faudrait la laisser pleurer sauf que nous n’avons aps qu'un enfant et qu'ils ont tous les trois besoin de dormir alors la laisser pleurer non seulement tiendrait tout le monde éveillé mais nous épuiserait encore plus.

Honnêtement nous n’étions pas préparé à ça, Bigbrother a fait ses nuits tard mais même quand il ne les faisait pas il faisait 1 réveil , hop au sein et c'était fini , Minidou a fait ses nuits de 11h voir 11h30 de ses 3 semaines à ses 17 mois où la grossesse l'a perturbé.

Nous sommes fatigué mais moins épuisé qu'il y a peu car c'est devenu un ballait presque machinal on se croise dans les couloirs avec Maxi et nous ne dormons plus ensemble malheureusement. Heureusement nous arrivons un peu à nous caler ensemble devant la télé le temps d'un épisode mais rarement plus et même souvent moins car nous tombons de fatigue.

L'arrivé de Lilsis a était un cataclysme sous bien des aspects mais le pire reste quand même le sommeil. Des astuces à part homéopathie et sirop pour essayer de les apaiser vis à vis de la séparation avec leur papa? Et pour mieux dormir?

Publié dans famille

Commenter cet article

Anonyme 28/04/2016 15:27

Le seul moyen de coucher un bébé c'est qu'il ait confiance. Autrement dit dans ses 3 à 6 premiers mois il doit savoir que si ses besoins sont importants (manger, dormir, avoir les fesses propres, et soigner un bobo) vous serez là pour les gérer. Si dans cet intervalle le moindre pleur est compensé par une prise au bras : ils ne comprennent pas et ne savent pas se gérer. Pour eux : tout nécessite papa ou maman.
Privés de leur indépendance, au moindre réveil ils appellent, et ont bien compris que toutes leurs demandes seront exaucées.

Mon conseil : Faites une "réunion de famille" avec tous les enfants et expliquez clairement comment les choses doivent se passer : Tout le monde au lit à 20h dernier délai, et pas de papa ou maman sauf s'il y a un vrai besoin. Vous allez passer 3 - 4 nuits atroces, mais en vous y tenant tout rentrera dans l'ordre. De toute manière ils n'ont déjà pas un sommeil réparateur (7h d'affilée minimum). Donc essayez, ça n'est pas un grand risque.